HISTORIQUE

Suite aux démarches de Messieurs F. Lorion, F. Villemaire, J. Labonville et M. Charbonneau, c’est le 27 novembre 1957 qu’est fondé le premier corps de cadets de l’air de Laval` : l’Escadrille 660 des Mille-Îles.

Sous la gouverne de son premier commandant, le Capt. Fernand Lorion, l’EscadriIle débute avec 75 cadets sur parade. Les activités en ce temps-là, se déroulent à l’école Villemaire, à Sainte-Rose, sous la direction des Frères de St-Gabriel. L’Escadrille est en forte croissance et seulement deux ans plus tard, affiche un effectif de deux cents cadets. En 1960, les jeunes se méritent le trophée de « l’Officier Général Commandant ».

La Commission Scolaire de SainteRose, voulant donner la chance à tous les jeunes gens de l’École Villemaire de se joindre au mouvement des cadets, sollicite le Comité Provincial pour la possibilité d’avoir les effectifs d’un Escadre. C’est ainsi qu’en septembre 1961, les Escadrilles 660 des Mille-Iles, 709 St-Gabriel et 710 Ste-Rose se regroupent et forment l’Escadre 21 sous le commandement du Lt-Col. Georges Roy.

Peu de temps après, à cause de la régionalisation, l’Escadre doit quitter l’École ViIlemaire pour se loger à l’École Curé-Antoine-Labelle. La Commission Scolaire des Mille-Îles s’engage alors à fournir les locaux dont l’Escadre a besoin pour l’administration et les salles de cours. En septembre 1967, l’Escadrille déménage de nouveau, cette fois-ci à l’école Secondaire Saint-Martin à Chomedey. À cette époque, une grande majorité des cadets habitent Ste-Thérèse et viennent tous les samedis à l’escadron en autobus. Malgré les locaux mis à leur disposition, plusieurs se souviendront avoir assisté aux cours assis dans un escalier, avoir fait de la « driIl » dans un corridor ou encore avoir vu un officier remplir des formulaires assis dans les marches avec pour seul bureau sa valise.

À l’ouverture en 1972 d’un corps de cadets à Ste-Thérèse (le 806 Castor), le nombre de cadets de l’Escadrille chute rapidement et passe de 175 à environ 60 cadets sur parade. Comme les officiers éprouvent beaucoup de difficultés à recruter des garçons, ils ont alors l’idée d’accepter des filles comme cadettes. C’est ainsi qu’en octobre 1972 les premières fiIles font leur entrée au sein de l’Escadrille. Ces dernières, pour la plupart sœurs ou amies de cadets, sont bien averties qu’il s’agit là d’une première expérience et qu’elles ne peuvent pas s’attendre à faire les mêmes activités que les garçons ( ! )

Les débuts sont difficiles. En effet, les filles ne sont pas officiellement reconnues par la Ligue des Cadets de l’Air. Elles doivent même créer leur uniforme et inventer les insignes et grades qu’elles pourront porter sur celuici. À cette même époque, les filles et garçons forment des sections séparées sur le terrain de parade et aucun cours n’est mixte. Au moins, les officiers insistent à ce qu’il y ait un respect mutuel entre cadets et cadettes.

La première section de filles est commandée par un adjudant et un sergent masculin. Mais rapidement, dès Noël 1972, deux filles sont responsables de la section. Il s’agit de Mlles Mireille Lefrancq et Johanne Hamel, qui seront les deux premières filles à obtenir un poste d’adjudant à l’escadron. À la revue annuelle de mai 1973, environ 25 cadettes grossissent les rangs de l’Escadrille et l’année suivante, la proportion atteint presque 50% de son effectif.

Après seulement quelques mois il n’est pas rare d’apprendre qu’une cadette est intéressée par un cadet ou vice-versa. C’est à partir de ce moment que l’on attribue à l’Escadrille d’un ton amusé le nom d’«agence de rencontre» et c’est parfois encore le cas de nos jours ...

En septembre 1973, l’Escadrille déménage encore, cette fois à l’école Poly-Jeunesse à Fabreville. Dans la même année, sous la présidence de M. JeanClaude Cyr, un comité de parents est formé, puis en 1974, c’est au tour du corps de musique d’être formé. Ce dernier participe régulièrement depuis ce temps aux parades et compétitions qui ont lieu chaque année.

En mai 1974, l’Escadrille devient autonome et célèbre sa première parade annuelle hors de lescadre 21.

Jusqu’en 1975, année officielle de l’intégration des filles par la Ligue des Cadets de l’air du Canada, les fiIles font bande à part. Elles ont leur propre programme d’entraînement, n’ont pas droit aux camp d’été et, en plus d’avoir des cours obligatoires sur la théorie de vol et la marche militaire, elles suivent des cours de couture, de maintien, de maquilIage et de ballet-jazz. C’est à partir de 1976 que les filles ont accès aux premiers camps d’été (pour filles). Ce ne sera pas long que celles-ci prendront la place qu’elles méritent et l’on se souviendra des premières à se démarquer parmi leur pairs telles que Céline Provencher, première fille officier, Louise Verner, première fille adjudant-chef, Lise Blanchette, première fille à obtenir une bourse de pilotage moteur et Louise Verner, première fille à recevoir la médaille Strathcona.

À l’occasion de son 18ième anniversaire, l’Escadrille se fait un cadeau: la Bannière, symbole d’identification de l’histoire de l’Escadrille. Puis, en janvier 1976, l’Escadrille est hôte de Son excellence l’ambassadeur de la République Centrafricaine: le Général de Brigade André Kolimba. Au début des années 80, l’appellation d’Escadron remplace celle d’EscadriIle. L’Escadron continue de participer régulièrement à diverses compétitions comme celles de marche militaire, de musique ou d’activités sportives.  

C’est en septembre 2000 que l’Escadron commence à tenir ses activités au Centre Accès de Laval-Ouest. En 2002, c’est la première fois que l’Escadron a une femme pour commandant : La capitaine Carole Gignac. En 2005, l’escadron obtient finalement que ses locaux permanents, précédemment situés au Centre communautaire Laval-Ouest, soient relocalisés à leur emplacement actuel au Centre accès, où les cadets tiennent leurs activités.

À cette époque, il est possible pour les escadrons de participer à des échanges inter-provinciaux. C’est ainsi qu’en 2005, l’Escadron 660 reçoit les cadets de Waterloo, Ontario puis s’envole en 2006 pour Twillingate, Terre-Neuve.

En 2007, année de son 50e anniversaire, l’Escadron innove de multiples façons. D’abord on change de cocarde pour un design plus vivant et une allure plus actuelle, à l’image du 660. Un oiseau emblématique est retenu : l’outarde, pour sa solidarité, sa persévérance et ses aptitudes de vol. Par ailleurs, l’Escadron est maintenant sur Facebook. Utilisée pour publier les messages de la semaine, la page Facebook permet aussi aux cadets de s’exprimer et d’échanger sur nombreuses activités qui ont lieu à l’escadron, tout en permettant de voir les photos des meilleurs souvenirs, et ce, tout au long de l’année.

En 2017, l’automne de son 60e anniversaire, l’Escadron innove encore avec l’élaboration d’un site web où l’on retrouvera autant les messages de la semaine que toutes les informations qui peuvent être utiles pour un cadet, un parent ou une personne désireuse d’en savoir plus sur notre escadron. Il est souhaité par ailleurs que ce site serve de coffre aux souvenirs pour tous ces jeunes et moins jeunes qui donnent leur temps pour faire de l’Escadron un endroit où tout est possible !

À la conquête de nouveaux horizons !

 

Logo de 2007 à 2015

Logo de 1957 à 2007

Logo de 1957 à 2007

DE À GRADE NOM
2017 ce jour Adj.2 Nohaila Ahssinou
2016 2017 Adj.1 Ian-Alexis Coulidiati
2015 2016 Adj.1 Laurence Lagacé
2013 2015 Adj.2 Gabriel Boucher
2012 2013 Adj.1 William Carrera
2011 2012 Adj.2 Lydie Gaudet
2010 2011 Adj.1 Amélia Alexandrescu
2009 2010 Adj.1 Mireille Boucher
2008 2009 Adj.1 Anne Lagacé
2007 2008 Adj.1 Louis-Philippe Valiquette
2006 2007 Adj.1 Nikolas Pelletier- Barabé
2005 2006 Adj.2 Étienne Bélanger
2004 2005 Adj.1 Mikaël Chartrand
2003 2004 Adj.2 Alexandre Gagnon
2002 2003 Adj.1 Émmanuel Bouchard
2001 2002 Adj.2 Philippe Parizeau
2000 2001 Adj.1 Ralph Noé
1998 2000 Adj.2 Geneviève Landry
1997 1998 Sgt/S Pierre-Luc Morin
1996 1997 Adj.1 Sophie Deschatelets
1995 1996 Adj.2 Michel Charette
1994 1995 Adj.1 Stéphanie Bédard / Vicky Mancini
1993 1994 Adj.1 Annie Bergeron
1992 1993 Adj.1 Patrice Guérard
1991 1992 Adj.1 Pierre Bergeron
1990 1991 Adj.1 Benoit Cayer
1989 1990 Adj.1 Manon Leblanc
1988 1989 Adj.1 Stéphane Pelletier
1987 1988 Adj.1 Nathalie Lanthier
1986 1987 Adj.1 Denis Provencher
1985 1986 Adj.2 Denis Provencher
1984 1985 Adj.1 Jacques Henry
1983 1984 Adj.1 Daniel Cherrier
1982 1983 Adj.1 Alain Provencher
1981 1982 Adj.2 Guy Goyette
1980 1981 Adj.1 Daniel Fortin
1979 1980 Adj.2 Suzie Lacasse
1978 1979 Adj.1 Louise Verner
1977 1978 Adj.1 Michel Desforges
1976 1977 Adj.1 Sylvain Morin
1975 1976 Adj.2 Sylvio Santerre
1974 1975 Adj.2 Ronald Riel
1973 1974 Adj.2 Daniel Blanchette
1972 1973 Adj.1 Normand Paquin
1971 1972 Adj.1 Normand Paquin
DE À NOM
2017 ce jour M. Eric Meyer
2016 2017 Mme Isabelle Bernier
2014 2016 Mme Andrée Roy
2011 2014 M. Yves Monneret
2010 2011 M. Stéphane Bouvier
2008 2010 M. Denis Larocque
2007 2008 Mme Janice Gauvin
2004 2007 Mme Cathy Mastrianni
2001 2004 Mme Chantal Bouchard
1998 2001 Mme Sylvie Thibodeau
1994 1998 M. François Cimon / M. André Fortin
1993 1994 M. Yvon Chiasson
1987 1993 Mme Francine Pelletier
1980 1987 Mme Edith Morel
1977 1980 M. Jean-Guy Marquis
1973 1977 M. Jean-Claude Cyr
1968 1973 Commission scolaire des Mille-Îles
1966 1968 Commission scolaire des Mille-Îles
1963 1966 Commission scolaire des Mille-Îles
1960 1963 Commission scolaire des Mille-Îles
1957 1960 Commission scolaire des Mille-Îles
DE À GRADE NOM
2016 ce jour Capt. Louis-Philippe Valiquette
2013 2016 Capt. Lucie Provencher
2010 2013 Capt. Julie Dufresne
2007 2010 Capt. Vanessa Boivin
2002 2007 Capt. Carole Gignac
2001 2002 Capt. Michel Lefort
1998 2001 Capt. Serge Leguellec
1998 1998 Major Luc Marchand
1994 1998 Major Robert Hamel
1993 1994 Capt. Yvon Caya
1987 1993 Major Luc Beaudry
1980 1987 Major Jacques Payant
1977 1980 Capt. Daniel Blanchette
1977 1977 Capt. Denis Santerre
1973 1977 Major Georges Lefrancq
1968 1973 Major Alain Trépanier
1966 1968 Capt. Jacques Tétreault
1963 1966 Capt. Jacques LabonviIle
1960 1963 Capt. Étienne Turgeon
1957 1960 Capt. Fernand Lorion